Beaulac Garthby


Berce du Caucase

Description de la berce du Caucase

C'est une plante exotique envahissante et toxique.  Elle présente un risque pour la santé et pour l'environnement.

Chez l'humain, le contact avec la sève de la berce du Caucase, combiné avec l'exposition à la lumière cause des lésions à la peau.  Ces lésions sont semblables à des brûlures.  

Par ailleurs, quand cette plante croît dans un milieu, elle s'étend rapidement et nuit à la croissance des autres plantes qui y poussent déjà.  Elle pousse dans les milieux frais et humides comme le long des berges, des fossés, des chemins de fer, des routes, etc.

Comment la reconnaître ?

  • Hauteur de 2 à 5 mètres
  • Floraison estivale blanche en ombrelles aplaties
  • Tiges robustes, avec taches rougeâtres et poils blancs rudes
  • Rosette de grandes feuilles (jusqu'à 3 mètres), profondément découpées et dentées, face intérieure lisse à légèrement écailleuse.

Ne pas confondre avec la berce laineuse

  • Une espèce indigène non envahissante, elle se distingue par :
  • Taille plus petite (moins de 3 mètres)
  • Tige sans taches rougeâtres
  • Poils blancs souples et abondants sous les feuilles et sur les tiges.

Comment l'éradiquer ?

Étant donné les effets nuisibles de la berce du Caucase sur l'environnement et la santé publique, il est très important d'empêcher cette plante de s'étendre.

Évitez donc de la semer, de la planter, de la multiplier ou de la transporter.

Avant de prendre des mesures de lutte contre la berce du Caucase, vous devez toutefois prendre soin :

  • de bien identifier la plante, afin de ne pas la confondre avec la berce laineuse;
  • de trouver les colonies (ensemble des plantes), idéalement au début du printemps;
  • de vous protéger pour éviter les brûlures causées par les contacts avec la sève de la plante.

Plantes poussant de façon isolée ou recouvrant une petite surface de terrain:

  • Vous pouvez couper la racine des jeunes plantes avec une pelle ronde bien affutée. Commencez dès le début du printemps et répétez l'action toutes les 2 semaines, afin d'épuiser les plantes.
  • Répétez les coupes chaque année, pendant plusieurs années, afin d'éliminer totalement les plantes.
  • Utilisez un appareil qui tourne et qui mélange la terre, comme un rotoculteur, pour éliminer les petitsplants en forte densité.
  • Vous pouvez recouvrir le secteur avec une toile géotextile après avoir éliminé les plantes lorsque la colonie n'est pas trop importante et que le terrain ne présente pas trop de contraintes, afin de limiter les repousses.

Plantes adultes ou recouvrant de grandes surfaces de terrain:

  • Faites une coupe à environ 15 cm du sol.
  • Répétez au moins de 2 à 3 fois au cours du printemps.
    Coupez la racine à une profondeur d'environ 20 cm sous la surface du sol. Utilisez une pelle ronde bien affutée.
  • Travaillez le sol, par exemple en le labourant à une profondeur d'environ 24 cm. Cela limitera la repousse des plantes.
  • Faites sécher les plants coupés.
  • Si les plantes portent des graines, évitez de les disperser.
  • Détruisez les ombelles en les plaçant dans des sacs en plastique robustes et parfaitement fermés. Laissez les sacs au soleil pendant au moins une semaine.
  • Ne compostez aucune partie de la plante.

Pour éviter que la berce du Caucase envahisse de nouveau votre terrain, vous pouvez planter de nouvelles plantes dans le secteur traité. Choisissez de préférence des plantes originaires de votre région qui poussent rapidement. Informez-vous auprès de votre centre jardin local.

Mesures chimiques

  • L'emploi d'herbicides ou de moyens de lutte chimique sont des solutions à considérer en dernier recours seulement.
  • Si vous envisagez d'utiliser des moyens de lutte chimique, faites appel à un expert ou à une entreprise spécialisée. Vous éviterez ainsi de nuire à votre santé ou à l'environnement.

Manipulation de la plante

Si vous devez manipuler la berce du Caucase, protégez-vous adéquatement :

  • Couvrez toutes les parties de votre corps avec des vêtements non-absorbants (matériaux synthétiques et imperméables) : pantalon, chandail à manches longues, gants en caoutchouc recouvrant le poignet et l'avant-bras.
  • Portez une attention particulière aux extrémités de vos vêtements : protégez bien vos poignets, vos chevilles et votre cou.
  • Protégez-vous les yeux et le visage avec une visière.