Création de la plus importante fresque collective de la MRC des Appalaches!

Publiée le 5 mars 2020 par

Entre les mois de février et juin, l'artiste en arts visuels Annie Rodrigue et l'artiste multidisciplinaire France-Anne Blanchet animeront un atelier de création dans chacune des municipalités pour concevoir la fresque géante qui représentera le territoire de la MRC des Appalaches.

Il s'agira d'une reproduction de la carte géographique de la MRC taillée en 19 morceaux, chacun ayant la forme du territoire d'une municipalité. Dans un premier temps, chaque pièce sera peinte par les citoyens, tous âges confondus, sous la supervision et les conseils des artistes guides. L'artiste peintre Annie Rodrigue verra par la suite à harmoniser l'ensemble des pièces pour donner forme aux couleurs unifiées de la MRC. La composition de ce casse-tête géant, monté sur une structure, prendra place à l'extérieur dans un lieu public. 

« Je suis très stimulée par ce projet qui me donne l'opportunité de créer avec la population, de communiquer par le langage artistique », précise Mme Rodrigue. Chaque municipalité conservera la pièce originale de sa portion de territoire qui sera installée à l'intérieur de l'un de ses bâtiments publics.

Ce projet d'envergure a été rendu possible grâce à une bonification de l'entente de développement culturel (EDC) par le ministère de la Culture et des Communications pour l'année 2020. Totalisant plus de 50 000 $, l'aventure artistique est également soutenue par le Fonds de développement des territoires de la MRC des Appalaches.

La MRC des Appalaches a décidé d'appuyer l'initiative originale des deux artistes pour son aspect rassembleur. « Cette oeuvre unique contribuera à mettre en valeur les 19 municipalités et à renforcer le sentiment d'appartenance et de fierté des citoyens à leur communauté et à leur MRC, mentionne le préfet, de la MRC, Paul Vachon. J'invite donc les citoyens qui aiment et qui sont fiers de leur milieu de vie à venir créer la toile de leur village avec les couleurs et les mots qui caractérisent leur municipalité. »

Le 24 février, nous apprenions que l'artiste de renommée internationale et sculpteur originaire de Black Lake, Armand Vaillancourt, apportera son expertise et sa folie créative au projet de fresque collective intitulée Nos couleurs unifiées. En plus de construire la structure devant supporter la fresque géante, Vaillancourt créera le support pour chaque pièce à l'effigie des 19 territoires de la MRC. « Au terme de l'exercice, se réjouit-elle, chaque municipalité aura son propre Vaillancourt.

Une activité de médiation culturelle 

L'originalité de ce projet réside aussi dans le processus qui mène à la création de l'oeuvre. « Traditionnellement, l'artiste présente son oeuvre et l'expose, explique France-Anne Blanchet.  En médiation culturelle, l'artiste invite les citoyens à se joindre à d'autres citoyens pour participer à la création. Dans les ateliers que nous animerons, les citoyens deviendront les créateurs. » 

Pour connaître la date de l'atelier de création dans leur milieu, les citoyens désireux de participer à cette expérience peuvent contacter leur municipalité et surveiller le bulletin municipal et la page Facebook de celle-ci.

Les artistes responsables 

Annie Rodrigue est une artiste peintre de renommée internationale. Résidente d'East Broughton et diplômée en arts visuels et en histoire de l'art de l'Université Laval. Elle est aussi boursière du Conseil des arts et lettres du Québec (CALQ) et gagnante d'un prix Zénith de la Chambre de commerce et de l'industrie de Thetford Mines. Ses toiles sont exposées dans plusieurs galeries à travers le monde : Canada, États-Unis, Royaume-Uni, France, Dubaï, Thaïlande et Italie.

France-Anne Blanchet est une artiste multidisciplinaire originaire de Québec et résidante de Saint-Julien depuis plus de 20 ans. Diplômée en histoire, elle effectue présentement un programme du deuxième cycle de l'Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR) au terme duquel elle deviendra médiatrice culturelle. Auteure de sept romans jeunesse, elle est principalement reconnue grâce à ses spectacles de poules savantes.

Armand Vaillancourt

Né à Black Lake, le 3 septembre 1929, Vaillancourt fait l'École des beaux-arts de Montréal et oriente rapidement sa pratique vers la rue bien avant l'avènement du Street Art. Récipiendaire de plusieurs prix, dont le très prisé Paul-Émile-Borduas (1993), Vaillancourt a été fait chevalier de l'Ordre national du Québec (2004) et compagnon de l'Ordre des arts et lettres du Québec (2018).


Annie Rodrigue s'est rendue à Montréal pour rencontrer l'artiste afin de définir les détails de l'entente de partenariat. Lorsqu'elle lui a demandé sa motivation à participer à leur projet, Vaillancourt a spontanément répondu : « J'aime les gens ! C'est un projet fait par les gens ! En plus, c'est chez nous, ça me touche ».

Archives